SECURITE

Salut à tous ! 

Nous avons fêté récemment  le centenaire de l'aviation, aussi je vous propose une petite pensée pour tous ceux qui nous on fait rêvé, qui ont façonnés l'histoire et permis de progresser jusqu'a nos jours. 

 Réflexions sur le risque: (inspiré du livre de Claude PERRIN)

La guerre 39/44 a mis un terme brutal a toute une fabuleuse période de l'histoire et a sonné le glas d'une certaine mentalité et d'un mode de vie, le risque était si commun qu'il était a peine évoqué tant il allait de soi! On ne parlait pas encore de profil de carrière, de primes, de principe de précaution. Les défis étaient a taille humaine, L'activité aéronautique était marquée par l'enthousiasme, la bonne volonté, la solidarité, le don de soi. La plus grande punition que l'on pouvait infliger a un pilote, militaire, professionnel, civil ou amateur était... l'interdiction de vol ! Il y avait d'immenses espaces a découvrir et a inventorier, source de défis des individus. Dès qu'un raid était lancé, tous s'impliquaient pour faire bénéficier a son auteur de toutes les facilités possibles. Sens et goût du panache, insouciance ou légèreté était la source d'épanouissement de ces pilotes, a tel point que certains patrons opposaient carrément a leurs nouvelles recrues "Je n'ais pas besoin d'acrobates chez moi...!". Le stage "cambouis" était indispensable a des pilotes qui ne pouvaient compter que sur eux-mêmes en cas de pépins. Il ne disposaient d'aucun moyen pour signaler leur position en cas d'atterrissage forcé et n'avaient quasiment pas d'appareillage de navigation comme aujourd'hui. Autre point a souligner , mis a part quelques rares appareils très pointus, tous avaient pratiquement les mêmes appareils ce qui leur permettaient de parler le même langage et renforçait leur sentiment de solidarité. Ils n'avaient souvent aucune assurance, et mettaient souvent leur fortune personnelle dans l'aventure.

Vivre, c'est prendre des risques au quotidien!, même si cela ne dois pas exclure le respect de ses proches et des autres, c' est un élément fondamental dans la recherche des raisons de l'existence pour chacun de nous, et c'est une des motivations principales de ceux qui entreprennent des réalisations exceptionnelles ! 

Daniel MOENCH


     Notice technique video de pliage parachute          http://www.youtube.com/watch?v=4CVpcs_OJRo 


Accidentologie EDF

Devant la recrudescence d'accidents liés au lignes hautes tension, EDF nous mets en garde sur les dangers potentiels que cela représente pour notre activité
Veuillez en prendre connaissance. http://www.sousleslignes-prudence.com/
Pour toute questions techniques vous pouvez me contacter, je vous mettrai en relation avec le service dédié

Petite astuce optique:
Les lignes étant très difficiles a voir vu du haut, s'habituer régulièrement a balayer le paysage pour repérer les poteaux électriques et imaginer un segment les reliant entre eux.
J'ais demandé une cartographie du réseau électrique français que je ne manquerais pas de vous transmettre des réception.
Mais vous aurez déjà qq éléments ici pour les plus importantes http://www.rte-france.com/htm/fr/reseau/cartes_reseaux.jsp

Comme ca vous êtes au courant!!;-)
Bon vol et prudence!!


plan de fréquences radios

EXEMPLE/

> 108.000 - 118.000 Mhz usage militaire
> 111.600 - 117.900 Mhz balisage aéronautique (VOR)
> 118.000 - 136.000 Mhz trafic aéronautique (bande "air" ou "aviation")
> 136.000 - 138.000 Mhz satellites
> 138.000 - 144.000 Mhz usage militaire

> 143.9875 Mhz fréquence réservée au "vol libre" (fréquence unique toléré !!)
> 144.000 - 146.000 Mhz trafic amateur (bande des "2 mètres")
> 146.000 - 156.000 Mhz trafic aéronautique
> 151.000 - 151.425 Mhz réseau "R 150"
> 151.425 - 152.380 Mhz réseaux privés



réponse a un mail sur l'utilisation de la radio 

Que signifie la "meilleure modulation" ?

Tu parles de centaines de km... c'est valable avec les 3W de la TH22 avec la batterie d'origine ? et avec les 0.5 w du mode réduit ?

N'oublions pas qu'en théorie, la réglementation nous interdit l'utilisation de ce type de radio en modulation aérienne!

Que peuvent donner les 0.05w du mode EL (ultra-eco) ?

Réponse (très simplifiée) : en théorie la propagation en ondes indirectes ne dépends pas de sa puissance d’émission mais de la qualité de la réflexion sur les différentes couches de l’atmosphère ( nuages , brouillards ,collines etc.…) pour se qui nous concerne (par ex : comme l’onde provoquée par un cailloux dans une eau plate et meilleure que dans une eau agité, ou la lumière dans des miroirs, pour simplifier !)Par contre la propagation en onde directe dépends directement de la puissance mais même avec plusieurs dizaines de watts nous ne pourrions pas traverser un massif montagneux !!donc a priori pour une liaison directe inf a 10KM le mode EL ou Lo suffit largement ,au delà, la puissance maxi de la radio est nécessaire. Tous débordements risquent de nous voir supprimer cette autorisation et confisquer , voir détruire le matériel des contrevenant comme cela a déjà été le cas sur certains sites !

Dans quels cas précis a t-on le droit d'utiliser la radio ?

Réponse : légalement aucun ! puisque pour utiliser la fréquence ffvl ( tolérée on ne sait plus très bien par qui ? car nous n’avons pas de document légal a présenter aux autorités le justifiant !!) nous utilisons des radios débridées qui, par conséquent, ne sont plus homologuées par ladite administration et de plus quasi personne ne détient un brevet même élémentaire de radio communication

Les utilisateurs des radios détruites ou confisqués avaient-ils abusé :réponse : OUI et NON

(émission hors fréquence FFVL) ? Comment a fait la gendarmerie pour savoir qui avait émis sur des fréquences qui nous sont interdites ?

réponse : elle s’en fout ! le seul fait de détenir une radio non homologué représente tout simplement  un délit, alors quand on viens chatouiller des services radio amateurs , ou autres et qu’ils se plaignent , ils font une descente souvent avec les douanes pour résoudre localement le problème a leur manière. Et je ne parle même pas du contenu des conversations qui extrapole le cadre purement aérien d’une liaison radio !! Mais ceci est du ressort des grandes oreilles !(RG)

Il serait bon de recadrer au niveau de la fédé et dans la presse spécialisée le bon usage de la radio.

Soyons vigilants et respectueux !


Pratique de l'accro

-Pour les pilotes souhaitant pratiquer le vol acrobatique , le constructeur préconise un kit de suspentage A et B central renforcés afin d'optimiser la structure.(tarif nous consulter)

Vitesses lentes

-Certaines voiles de performance sont sensibles aux basses vitesses (risque de vrille a plat ou de parachutage) donc attention aux repose au sommet ou aux approches trop ralenties.


pour ou contre le casque obligatoire........

" ........ Des accidents tous bêtes peuvent être évités aussi par le simple port du casque....... " "

c'est vrai !, mais aussi par le simple fait de ne pas voler !!! alors arrêtons de vouloir tout rendre obligatoire , c'est le bons sens qui doit dicter nos actes en fonction de la situation et surtout de nos motivations en pensant aux personnes de notre entourage que nous impliquons directement.( les secours et les politiques également)

je suis sur qu'il ne viendrait pas a l'esprit d'un compétiteur de se passer du casque alors que je comprends très bien (l'ayant fait moi-même souvent) le pilote qui s'en passe occasionnellement pour des raisons techniques ou simplement par plaisir, lors d'une prise de risque mesurée (vol au dessus des dunes de sables , prises de vues aérienne, paralpinisme, etc...) et je pense que le vol dois rester libre mais responsable ...et on obtiendra plus de résultats en essayant de convaincre plutôt que par la contrainte.

Quelqu'un disait que " la liberté des uns s'arrête la ou commence celles des autres , mais nous n'avons visiblement pas tous les mêmes frontières !! "

Prudence et bons vols

 

retour sommaire